Créer un site internet

29 mai 987

HUGUES CAPET ELU ROI DE FRANCE

Une date clé

Le sacre confère à Hugues Capet un pouvoir d'origine divine. A la fin de l'année, il fait sacrer son fils Robert, pour montrer à tous qu'il veut fonder une nouvelle dynastie : les Capétiens. Il ne sait pas qu'elle durera plus de 800 ans !

Le contexte : la fin des Carolingiens

Le 21 mai 987 s'éteint le roi de France Louis V, dernier représentant de la prestigieuse dynastie des Carolingiens. Comme il n'a pas d'héritier direct, son successeur sera élu par l'assemblée des grands du royaume.

L'évènement : Hugues Capet, roi de France

Deux candidats sont en compétition : Charles de Basse-Lorraine, oncle de Louis V, et Hugues Capet, ducs des Francs. Ce dernier appartient à la puissante famille des Robertiens, qui a toujours rivalisé avec les Carolingiens.

Son grand-oncle Eudes et son grand-père Robert ont déjà été rois de France à la fin du IXème et au début du Xème siècle. Ses ancêtres se sont illustrés à maintes reprises par leur bravoure au combat. C'est ainsi que Eudes a défendu vaillamment Paris contre les Normands en 885-886.

De plus, Hugues Capet a su nouer de nombreuses alliances avec les grands du royaume. Il a donc toutes les qualités pour régner. Il est même soutenu par le puissant archevèque de Reims, Adalbéron. Quant à Charles de Basse-Lorraine, il est trop faible et trop isolé pour rivaliser.

Le 29 mai 987, Hugues Capet est élu par les grands du royaume réunis dans la ville de Senlis. Le 3 juillet, il se rend à Noyon pour y être sacré. L'archevèque Adalbéron lui enduit le front de Saint Chrême, l'onction royale, puis le couronne, avant de lui remettre l'épée royale, signe de son pouvoir.

source : 100 dates de l'Histoire de France - A. Auger et D. Casali - édition : Flammarion

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site