Test : si tu étais le maire

1) Des parents se sont plaints auprès de la mairie, parce que des gens promènent leur chien près de l'école sans les tenir en laisse. Que ferais-tu ?

a) Rien : les maîtres sont responsables de leurs animaux, c'est à eux de résoudre le problème.

b) Tu interdis l'accès de ces rues à tous les animaux.

c) Tu ordonnes que ces animaux soient tenus en laisse.

2) Certaines voitures roulent trop vite aux abords de l'école. C'est dangereux à l'heure de la sortie. Que ferais-tu ?

a) Rien : s'ils respectent le code de la route, qui limite la vitesse en ville à 50 km/h, tu ne peux rien contre ces automobilistes.

b) Tu limites la vitesse à 30 km/h dans la rue qui se trouve devant l'école.

c) Tu viens tous les jours en personne à la sortie de l'école pour vérifier que tout se passe bien.

3) Une usine de produits chimiques est implantée dans la ville, à proximité immédiate d'écoles et d'habitations. Elle représente un danger pour les résidents, même s'il n'y a jamais eu d'accident. D'un autre côté, la taxe professionnelle rapporte beaucoup d'argent et l'usine créée de nombreux emplois. Que ferais-tu ?

a) Rien : il suffit que des contrôles de sécurité soient prévus régulièrement par l'entreprise.

b) Tu demandes que l'usine soit reconstruite dans une zone industrielle non habitée, au risque qu'elle s'en aille.

c) Tu suggères aux habitants du quartier de déménager.

REPONSES

1) les chiens devant l'école, réponse : c

Le maire ne peut pas interdire l'accès de certaines rues aux gens accompagnés d'animaux. Par contre, il peut ordonner que ces chiens soient tenus en laisse. Le maître qui n'obéit pas risque de payer une amende.

2) les voitures près de l'école, réponse : b

Si le code de la route ne suffit pas, un maire peut décider d'abaisser la limite de vitesse dans certaines rues de la ville. Mais il ne peut pas passer son temps à tout surveiller lui-même !

3) l'usine de produits chimiques, réponse : b

Dans ce cas, il n'existe pas de solution toute faite. C'est une question de priorités et de choix politiques. De plus en plus nombreux, les maires confrontés à ce type de choix privilégient la sécurité et le bien-être de leurs administrés. Les installations industrielles s'éloignent des zones résidentielles.

source : Le maire et toi - S. Baussier et B. Heitz - édition : Casterman

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×