Le sémaphore

Des marionnettes sur la colline

En 1791, les frères Chappe construisirent le premier télégraphe aérien. Sur des tours situées au sommet de collines, ils installèrent des sémaphores munis de bras articulés manoeuvrés avec des cordes, comme d'immenses marionnettes. Chacune des positions des bras correspondait à une lettre. Le message était retransmis de tour en tour.

En 1794, grâce à ce système, la reprise de la ville de Condé par les troupes françaises fut connue quelques minutes plus tard à Paris. Dès 1800, le télégraphe couvrait presque toute la France et il ne fallait qu'une demi-heure pour adresser un message de Paris à Marseille. Il aurait fallu plusieurs jours à un messager.

Parler avec ses bras

On peut transmettre un message en bougeant les bras comme ceux des sémaphores. Avec un foulard dans chaque main, les signaux sont plus visibles de loin. Le code indique quatre positions des bras. Attention, les signes n'ont pas le même sens si c'est le bras droit ou gauche qui est en action.

http://www.latoilescoute.net/mutu/Le-Semaphore,832

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site