Conte écriture Mésopotamie

conte étiologique :

Nabû est le petit-fils d'Ea, le plus intelligent des dieux, ami des hommes. Ea envoya sur terre sept sages, dont le premier Adapa eut pour mission de transmettre aux hommes la connaissance divine. Le fils d'Ea, Marduk, reprit la mission de son père et devint le chef des dieux babyloniens. Nabû, fils de Marduk, fut désigné "seigneur du calame", le dieu des scribes. Les savants, qui tenaient une place importante dans le clergé de Babylonie et d'Assyrie, en firent un dieu tout-puissant. Nabû est le très haut, le sage, le puissant, le héros dont la parole est primordiale, le maître des sciences, qui surveille la totalité du ciel et de la terre, celui qui sait tout, qui comprend tout, qui détient le calame du scribe.

source : Des hiéroglyphes à l'écriture électronique - E. Girard - édition : Castror Doc

site internet :

contes sur la naissance de l'écriture cunéiforme : Enki et l'Ordre du Monde : http://classes.bnf.fr/dossiecr/my-cunei.htm

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×