J'étais perdue...



J'étais perdue dans la ville
entre les façades noires
et les boutiques bariolées,
j'étais perdue parmi la foule.
J'avais perdu mon nom
et le chemin de ma maison.

C'est en suivant un pigeon
puis un couple de pinsons
qu'au détour des violettes
et du bleu des arbres
j'ai retrouvé mon nom
et le chemin de ma maison.

Luce Guilbaud

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×