En vair et contre tous

Mes demi-sœurs, ces maroufles,
Ont leur argent, leur orgueil,
Leur tralala, leurs fauteuils…
Mais qu’elles fassent leur deuil
De mes pantoufles.

Ma marâtre se boursoufle
Dans ses satins, ses brocarts.
Elle me tient à l’écart,
Mais je m’en moque bien, car
J’ai mes pantoufles.

Tous les courtisans s’essoufflent
Á vouloir me rattraper :
Ils ont voulu me happer,
Il a fallu m’échapper
Sans ma pantoufle.

Belles dames qu’emmitouflent
Vos robes d’or à panier,
Vos appas sont trop grossiers :
N’entre que mon petit pied
Dans ma pantoufle.

CENDRILLON.

Jacques Charpentreau

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site