Drôle de point

Comment une si petite chose
Peut-elle prendre tant d'importance?
De quel droit se permet-elle
De venir clore mon discours?
Et comme si un point était insuffisant,
Il va jusqu'à se dédoubler
Pour me laisser soi-disant
Le droit de m'expliquer
Avant de me couper le sifflet,
Il pousse même le vice
De me laisser en suspension
Sur trois de ses complices...
Mais, il ne m'impressionne pas
Car ne croyez pas
Qu'un vulgaire petit point
Puisse entraver le flot de mes pensées.
Mais, me direz-vous:
« Il faut bien un début et une fin! »
Je ne suis pas de cet avis
Car la vie n'est qu'une succession de débuts;
Il n'y a pas de véritable fin
Et quand bien même viendrait-elle,
Seul Dieu, grand maître de la ponctuation,
Aurait le pouvoir de mettre le point final.

D. Voinchet

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site