Demain

Je suppose que le monde soit une forêt. Bon !

Il y a des baobabs, du chêne vif, des sapins noirs, du noyer blanc ;

Je veux qu'ils poussent tous, bien fermes et drus, différents de bois, de port, de couleur,

mais pareillement pleins de sève et sans que l'un empiète sur l'autre,

différents à la base

mais oh !

que leurs têtes se rejoignent oui très haut dans l'éther

égal à ne former pour tous

qu'un seul toit

je dis l'unique toit tutélaire...

 

Aimé Césaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site