Cendrillon

Vous épousez, prince Charmant ?
Jamais, jamais. Quelle existence !
Des journalistes tout le temps
derrière-nous. Et jours de France,
et Points de vue. Et les cancans,
et la presse du cœur, tontaine,
et les qu’en dira-t-on, tonton.

Je veux rester dans la maison,
avec, aux pieds, mes charentaises.
Devant la TV, tout à l’aise.
bien au chaud, tontaine, tonton,
grignotant des bonbons pique-nique,
je veux suivre les feuilletons
dallastiques et dynastiques.

Liliane Wouters

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site