Niki de Saint-Phalle

 

 

 

 

 

 

Biographie (source : http://jazz.blog4ever.com/blog/lirarticle-78728-350551.html)

Née à Neuilly-sur-Seine, Catherine Marie-Agnès Fal de Saint-Phalle émigre dès l'âge de trois ans aux Etats-Unis avec sa famille, touchée par la Dépression. Fille d'un riche banquier français et d'une héritière américaine, à son adolescence, elle devient mannequin et pose pour les magazines "Life" et "Vogue". A l'âge de dix-huit ans, elle épouse l'écrivain Harry Mathews, et commence à peindre. Niki rejette alors les valeurs conservatrices de sa famille, et cherche dans la peinture un moyen d'expression hors de son milieu social.


De passage à Barcelone, elle découvre l'œuvre de Gaudi, qui la marque fortement. Après son divorce au début des années 1960, l'œuvre de Niki commence à être connue, notamment grâce à ses Tirs. En pleine guerre d'Algérie, lors de sa première exposition (Paris 1961), elle invite le public à tirer sur des tableaux-surprises. Il s'agissait de tirer avec une carabine ou un révolver sur un assemblage d'objets trouvés pris dans du plâtre, fixés sur un suport, et de faire éclater des sachets de couleurs dissimulés sous le plâtre pour qu'ils éclaboussent tout le contenu : "J'imaginais la peinture se mettant à saigner. Blessée de la manière dont les gens peuvent être blessés. Pour moi la peinture devenait une personne avec des sentiments et des sensations".

Rapidement, Niki de Saint-Phalle rejoint le groupe des Nouveaux Réalistes et fait la connaissance d'un autre artiste Jean Tinguely, qu'elle épouse en 1971.

Puis, elle réalise des poupées de taille humaine en papier mâché, figurées en robe de mariée ou en femme enceinte. Ces Nanas sont une représentation de la femme. Elles mènent une révolution ludique contre le monde des hommes et du béton. C'est la grossesse de son amie Clarisse Rivers qui inspire à Niki de Saint Phalle ses premières "Nanas" qui, au début sont pâlottes et en chiffon pour devenir enfin de somptueuses vénus rebondies et éblouissantes de couleurs.

Enfin, inspirée par le Parc Güell de Gaudi à Barcelone, Niki de Saint-Phalle crée des sculptures d'extérieur, aux couleurs chatoyantes et brillantes, souvent monumentales, tels que son grand projet d'Italie : "Le Jardin des Tarots" qui réunit des sculptures gigantesques inspirées par les figures du jeu de tarots. En 1983, sa collaboration avec Jean Tinguely aboutit à la Fontaine Stravinsky, près de Beaubourg.

Elle meurt le 21 mai 2002 à San Diego (en Californie),  d'une maladie des bronches qu'elle avait contractée en respirant les vapeurs toxiques de toutes ces résines avec lesquelles elle avait fabriqué ses sculptures .

 

Oeuvres

http://www.monumentalartproject.com/index.php?show=211&lang=fr&name=Niki+de+St+Phalle

 

19 photos de la fontaine Stravinsky à Paris (Chatelet-les Halles) : http://www.bluetravelguide.com/oeuvre/photo_O0012347.html

Site de l'artiste : http://www.nikidesaintphalle.com/frenchFrameset.html

Séquence : http://www.inattendu.org/grape/spip.php?rubrique144

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site